Choisissez votre langue:

  • Español
  • English
  • Français
(506) 4700-7083

PLUS DE 15 ANS D’EXPÉRIENCE

MEMBRE DU BARREAU D’AVOCATS DU COSTA RICA DEPUIS 1999, LE DR. BRENES VARGAS A PLUS
DE 15 ANS D’EXPERIENCE, COMBINANT L’EXERCICE DE SA PROFESSION AVEC UNE CONSTANTE
ACTUALISATION ACADEMIQUE.

Biographie

Rodolfo Brenes Vargas

Éducation de renomée

Expérience professionnelle

Travaux de recherche et publications

Éducation de renomée

Il a suivi ses études de droit à l’Université du Costa Rica et dans les plus prestigieuses facultés de droit de France d’avocats, se distinguant avec des excellents résultats académiques.

Docteur en Sciences Juridiques de l’Université de Paris 1 – Panthéon- Sorbonne. Sa thèse de doctorat a reçu les félicitations du jury, mention très honorable, autorisation de publication et de participer à un prix de thèse. Ce sont les plus hautes distinctions décernées par l’Université.

Allocataire de recherches de l’Ecole doctorale de droit comparé de la même université.

Master 2 recherche en Droit de la Communication, Université de Paris 2, Panthéon-Assas. Major de promotion.

Master 2 recherche (DEA) en Droit pénal et politique criminelle, Université de Paris 1, Panthéon-Sorbonne. Major de promotion.

« Licenciatura » en droit et Notaire Public, Université du Costa Rica.

Il a publié des articles juridiques et d’opinion en France et au Costa Rica.

Il a travaillé deux années à la “Revue de science criminelle et de droit pénal comparé”, à Paris, France.

Il a été invité à des colloques à l’Université de Paris 1, Panthéon-Sorbonne, et de Paris 10, Nanterre.

Expérience professionnelle

Inscrit au barreau d’Avocats du Costa Rica depuis 1999, Rodolfo Brenes Vargas cumule une grande expérience dans le domaine du contentieux, notamment pénal.

Il a été associé du cabinet « Vargas Gené y Asociados », jusqu’en 2004. Dans ce bureau, où il a commencé sa pratique professionnelle, il a participé à des procès de grande notoriété et complexité. Il a été co-défenseur des membres du conseil d’administration d’une institution publique, accusés d’un détournement multimillionnaire de fonds publics ; il a participé comme avocat assistant à une procédure d’extradition, représentant l’ambassade du pays demandeur; il a exercé la défense civile d’un Ministre de gouvernement accusé de diffamation par un Député ; il a aussi été défenseur civil d’un journal national dans une affaire de diffamation; entre autres.

Après l’année 2004, il a combiné la pratique libérale de la profession, de façon indépendante, avec les diverses études universitaires qu’il a suivi au cours des dernières années.

Depuis lors, il a continué à plaider, principalement dans des affaires de droit pénal économique et financier, délits contre l’honneur, fraudes et escroqueries, affaires de cybercriminalité, délits non intentionnels (homicide et blessures par négligence), délits contre les devoirs de la fonction publique.

Il participe dans ces procès non seulement en tant qu’avocat défenseur, mais aussi représentant les personnes et les entreprises victimes de délits, en tant qu’avocat « querellante » et acteur civil.

Il est aussi consultant externe pour divers cabinets d’avocats et collègues, pour lesquels ils prépare des opinions légales, souvent pour des entreprises étrangères et multinationales, afin d’évaluer les risques pénaux qui pourraient dériver de complexes transactions d’affaires, ou de conflits commerciaux.

En tant que plaideur il a également participé dans des procédures arbitrales liées à des ruptures de contrat. De même, il a été responsable de procédures ordinaires civiles, agraires, hypothécaires, souvent lorsqu’elles se trouvent liées à l’objet d’une affaire pénale et que, dès lors, une stratégie coordonnée est nécessaire.

En fin, Rodolfo Brenes Vargas consacre une partie de son temps à l’attention pro bono, de quelques consultations ou affaires pénales, afin d’aider des personnes (normalement victimes de délits) qui n’ont pas les moyens de payer un avocat.

Travaux de recherche et publications

Rodolfo Brenes Vargas ha fait plusieurs travaux de recherche juridique, il a publié des articles et ouvrages spécialisés et il a été invité à participer à des colloques universitaires :

  • 2016: « Contribution à l’étude des abus de la liberté d’expression dans le domaine judiciaire. Étude de politique criminelle. L’exemple de la France et du Costa Rica », Thèse de doctorat
  • 2015:  « L’étendue protection des droits de la défense au Costa Rica » , Archives de Politique Criminelle, 2015.  Voir
  • 2013: « Crónica de jurisprudencia de la Corte Interamericana de Derechos Humanos », Revue internationale de droit pénal, 2013-1. Voir
  • 2012: « Crónica de jurisprudencia de la Corte Interamericana de Derechos Humanos », Revue internationale de droit pénal, 2012-1. Voir
  • 2009: « Crónica de jurisprudencia de la Corte Interamericana de Derechos Humanos », Revue internationale de droit pénal, 2009-1. Voir
  • 2008: Expositeur au colloque « La victime sur la scène pénale en Europe », organisé par l’École doctorale de droit comparé de l’Université de Paris 1, Panthéon-Sorbonne et les « Presses Universitaires Françaises » (PUF).
  • 2008:  « La victime en Espagne: acteur privilégié du procès pénal », co-auteur avec Alberto Poletti Adorno. Chapitre de l’ouvrage collectif La victime sur la scène pénale en Europe, sous la direction de Christine Lazerges et Geneviève Giudicelli-Delage (Université de Paris 1, Panthéon- Sorbonne), Paris, 2008, PUF. Voir
  • 2007: « Revue de Science Criminelle et de Droit Pénal Comparé », # 2-2007. Publication de la dissertation de 2006. Voir
  • 2006: Dissertation sur « Liberté d’expression et droit pénal devant la Cour Interaméricaine des Droits de l´Homme », dans le colloque « Vues sur le droit pénal depuis la Cour interaméricaine des droits de l´homme », organisé par le Centre de criminologie et droit pénal de l’Université de Paris X- Nanterre.
  • 2006: Mémoire: « Justice et médias. Aspects de droit pénal », Université de Paris 2, Panthéon- Assas. Avec félicitation du jury.
  • 2005: Mémoire: « Délits de presse et jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l´Homme », Université de Paris 1, Panthéon- Sorbonne.
  • 1999: Travail final de graduation, «El principio de oralidad en el nuevo Código Procesal Penal », Université du Costa Rica.
Services juridiques spécialisés en droit pénal et droit de la communication, avec les plus hauts standards d’excellence et de respect de l’éthique professionnelle.